Voyage en Thaïlande

3 commentaires | 07.07.13

Twitter Digg Stumble
Delicious Technorati Facebook

Comme chaque année, nous sommes partis sillonner le monde. Cette année nous avons été en Asie du Sud-est, à la découverte de la Thaïlande et du Laos. 

Comme d'habitude, nous avons renconté des gens exceptionnels avec des talents qui s'expriment au travers de produits de Beauté de grande qualité, de cosmétiques originaux, d'accessoires de mode à l'empreinte Ethnique, de produits de Bien-être traditionnels... Ces découvertes, issues de rencontres et de sensibilté, nous les mettons à la disposition de tous sur notre boutique en ligne www.dorsetdeja.com

Notre boutique est  un commerce nomade, une échoppe itinérante qui propose des produits exceptionnels et riches de contenu. 

Au Laos, nous avons rencontré les Artisans Lao, une petite entreprise sociale créee en 1996. Les artisans Lao travaillent dans la création de cosmétiques et d'objets authentiques, produits au Laos et par des Lao, avec l'utilisation de matières premières locales. En 2005, ils ont commencé à extraire de l'huile de coco vierge et à élaborer des produits naturels: savons, huiles de massage, baumes à lèvres, produits anti-moustiques... En 2010, Les Artisans Lao rejoignent les rangs de Fair Trade Laos afin de s'engager durablement dans le commerce équitable. Les produits de soins sont conçus selon les normes préconisées par Ecocert et CosméBio, en accord avec les standards de l'Union européenne. Ils sont sans Paraben, sans Triclosan, sans Phénoxyéthanol, sans silicone, sans OGM, sans fragrance synthétique, sans couleur synthétique et non testé sur les animaux.

En Thaïlande, nous sommes allés rendre visite à une partenaire extraordinaire avec qui nous travaillons depuis 2009 et avec qui nous avons élaboré le dentifrice en poudre aux plantes médicinales. Chaque ingredient incorporé dans le dentifrice est d'origine naturelle. Véritable produit artisanal le dentifrice en poudre est unique.

Mais la Thaïlande est surtout le pays du massage. Après que nous ayons bien profité des bienfaits de tous ces massages (massage tonique Thaï, massage détente aux herbes, massage acupuncture pour le bien-être général...) nous avons réalisé quelques achats incontournables... Compresses de massages aux herbes pour le visage et pour le corps, huile camphrée, baume de massage aux plantes, roller face... des produits de bien-être symboles de la culture Thaï.

Vous pouvez découvrir ci-dessous la vidéo résumé de notre voyage... Bonne visite...

 

La Sqala de Casablanca

1 commentaire | 02.07.13

Twitter Digg Stumble
Delicious Technorati Facebook

La Sqala, endroit mythique et protégé, est un monument historique situé en face du port de Casablanca. Ce bastion fortifié du 18ème siècle est l'œuvre du sultan alaouite Sidi Mohammed Ben Abdallah. C'est aux alentours de 1770 qu'il décida de restaurer la ville et les murailles de Dar el-Beida, la maison blanche.

La Sqala est un ouvrage militaire inspiré du système des fortifications conçu dès le 16ème siècle par les ingénieurs de la Renaissance et que Vauban a systématisé au 17ème.

 

En 1764, Mohammed Ben Abdellah décide d'installer à Mogador (Essaouira) sa base navale. Il fait appel à Théodore Cornut, un architecte français à la solde des Britanniques de Gibraltar. Cornut l'Avignonnais, disciple de Vauban, et qui avait été employé par Louis XV à la construction des fortifications du Roussillon, travailla pendant plusieurs années au Maroc pour le compte du Sultan.

En 1770, Mohammed Ben Abdallah souhaite restaurer Casablanca et créer une protection fortifiée sur la façade Atlantique contre les assaillants européens. Pour la conception de cet ouvrage d’art militaire, il fait appel, à nouveau, à Cornut. Le réalisation des remparts fortifiés a été confiée à des maîtres-ouvriers génois.

Le mot Sqala, inspiré de l’italien scala (escalier), trouverait son origine dans le sabir, une langue véhiculaire autrefois parlée dans les ports de Méditerranée. Cette langue de relation était utilisée entre des locuteurs parlant des langues maternelles différentes mais placés devant la nécessité de communiquer.

Par la suite, ce lieu est longtemps resté à l'abandon. A la demande de la communauté urbaine de Casablanca et de part une implication privé, le site a, fort heureusement, repris vie en 2001. L'édifice a été restauré et pour le plaisir de tous, il est devenu un Café Maure remarquable.

Aujourd'hui, cet endroit exceptionnel abrite un restaurant gastronomique à la carte typiquement marocaine. Le restaurant propose une gamme riche et variée de tajines, couscous et délicieuses pastillas. La Sqala offre aux amateurs de bons plats une cuisine très raffinée et riche en saveurs. Ce lieu historique de l'ancienne Medina a le mérite de réunir la culture et le plaisirs des sens.

Le jardin andalou arabe de la maison accueille les clients pour un dîner aux sonorités orientales. Son patio présente les règles de base de l'architecture paysagère mauresque. La palette végétale intègre des essences aromatiques, condimentaires et médicinales. Les orangers et les cyprès fastigiés ponctuent l'espace, les faïence et les carreaux de ciments colorés offrent une mise en scène respectueuse de l'histoire de cet espace emblématique de Casablanca.